Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/09/2018

Les Pyrénées, montagnes de la liberté

Ici le poids de l’histoire est omniprésent : à quelques mètres de la plage d’Hendaye sur l’Ile des Faisans (ou ile de la Conférence), propriété conjointe de la France et de l’Espagne, un monument commémoratif rappelle que c’est ici que s’est tenu la conférence négociant la paix entre les deux pays et que fut signé le Traité des Pyrénées le 7 novembre 1659.

pyrénées-carte.JPG

Il mettait fin à plus de vingt ans de guerre entre français et espagnol et préparait le mariage de Louis XIV avec l’Infante Marie Thérèse d’Autriche, fille de Philippe IV d’Espagne qui fut célébré à Saint Jean de Luz le 9 juin 1660.

Ce n’est qu’en 1856 avec le traité de Bayonne que le bornage de la frontière (à l’aide de 602 bornes) prendra son aspect effectif.

Car au-delà de la délimitation de la frontière (qui selon les époques peut fluctuer sur plusieurs kilomètres ) ce traité est important dans la mesure où il règle les usages en matière de pâturage : on parle de traité de lies (alliances) et passeries (paix) toujours en vigueur aujourd’hui au service d’un pastoralisme actif dans des montagnes qui comptent près de 5200 éleveurs et plus de 550 000 hectares d’estives qui se jouent bien des frontières politiques !


Le poids de l’histoire mais aussi celui de la tragédie comme à Montségur (09), où les ruines du château cathare nous rappelle qu’au fil des siècles les Pyrénées ont toujours joué leur rôle de terre refuge.

En effet cette chaine de montagnes n’a jamais constitué de barrières infranchissables, pendant longtemps elle fut l’objet d’échanges (idées, commerce, religion à travers une dévotion commune), de contrebande ou de rapprochements lors de mariages transfrontaliers mais c’est surtout au moment de la seconde Guerre Mondiale et pendant la guerre civile espagnole que la frontière joua un rôle prépondérant.

En effet en quinze jours, entre janvier et févier 1939, malgré la neige et le froid, entre 470 000 et 530 000 Espagnols poursuivis par les troupes franquistes passèrent en France.

Quelques années plus tard mais dans l’autre sens, ces mêmes Pyrénées devinrent les «Montagnes de la Liberté».

Aujourd’hui l’espace Pyrénéen travaille de manière concertée grâce notamment à l’action de la communauté de travail des Pyrénées (CTP).

Crée en 1983, c’est véritablement en 2007 qu’elle devient un interlocuteur à part entière de l’Union Européenne qui lui confie la gestion du programme de coopération POCTEFA (une première en Europe pour une institution transfrontalière puisque ce programme est doté sur la période 2007-2013 de 168 millions d’euros).

La CTP regroupe trois régions françaises (Aquitaine, Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon), quatre autonomies espagnoles (Catalogne, Aragon, Navarre et Pays Basque) ainsi que la Principauté d’Andorre.

11:23 | Lien permanent

27/07/2018

annonce maison en viager dans le luberon

Sensible à la logique du Viager , j’ai pensé que cet ensemble immobilier pouvait intéresser certains d’entre vous.

viager-luberon.JPGA plus ou moins 30 km de Manosque et Pertuis , dans un village de 200 habitants, se trouve une maison en pierre blanche. Constitué d’une maison principale avec combles aménagés et de plusieurs dépendances elles aussi aménagées pour accueillir des locataires, cet ensemble dispose d’un vaste terrain.

Il suffit de traverser la route pour faire une balade en forêt. Le village dispose de tournées de cars scolaires qui emmènent les enfants à l’école quelle que soit leur niveau scolaire (maternelle, primaire, collège, lycée).

Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur cette maison en viager dans le Luberon, n’hésitez pas à me répondre  je serai en mesure de vous orienter vers le notaire qui est chargé de la mise en vente de ce bien.

 

 

22:40 | Lien permanent

15/06/2018

un peu d'Histoire des Pyrénées

Au cœur de l’été si vous n’êtes pas encore fixés sur votre destination vacances, n’hésitez plus, choisissez les Pyrénées !

Le meilleur moyen de découvrir le massif «c’est d’aller à pied» comme disait Rousseau, une mise en jambe de 420 kilomètres, des plages d’Hendaye aux rivages de la Méditerranée, en passant bien entendu par le département de l’Ariège réputé pour ses activités de montagne et ses loisirs de pleine nature, ses grands sites historiques et ses festivals et son bien vivre

pyrenées.JPG



Les Pyrénées, au-delà du massif, c’est une aire d’influence qui se partage en trois Etats (la France, l’Espagne, l’Andorre) où pas moins de 17,7 millions d’habitants (environ 3,6% de la population européenne) parlent sept langues différentes (sans compter les patois et autres dialectes des différentes vallées).

Cette montagne constitue un habitat très ancien comme le prouve l’Homme de Tautavel (66) dont l’existence remonte à près de 450 000 ans avant notre ère ou encore la sublime grotte ornée de Niaux (09) qui abritait les Magdaléniens entre 15 000 et 10 000 ans av. J-C.

Trois grandes voies permettent la traversée de la chaîne dont deux sentiers de grande randonnée: le GR10 côté français et son homologue espagnol le GR11 (ou la Senda).

Les plus audacieux préfèreront la Haute Route des Pyrénées (la célèbre HRP) qui flirte avec les plus hauts sommets et les plus méditatifs choisiront certainement le célèbre chemin de Saint Jacques de Compostelle. A chacun son itinérance.

11:12 | Lien permanent

01/04/2018

A la découverte de la station Goulier-Neige

 

Maillon essentiel des activités sport nature du Montcalm, cette petite station située entre 1500 et 1850 m d’altitude a réussi à tirer son épingle du jeu en jouant la carte familiale et des prix préférentiels.

Idéale pour apprendre à skier sans stress, Goulier propose une offre de ski sécurisante: un téléski mène au sommet des pistes, le second au niveau de la retenue collinaire, pour desservir deux pistes bleues et deux rouges.

goulier.JPG


Le «Baby» dessert les pistes vertes et l’espace débutant. Enfin un espace luge est également aménagé non loin de la billetterie.

«Un des avantages de notre station c’est la disponibilité du personnel» explique le responsable des lieux qui en cette fin de vacances scolaires d'Avril, fait un état des lieux mitigé : comme sur toute la chaîne Pyrénéenne, la première semaine a été catastrophique à cause du redoux (il faisait 15° au pied des pistes), impossible de fabriquer de la neige de culture.

Aussi les chutes de neige providentielles de ces dernières 48h permettent d’achever la période dans de meilleures conditions.

Surtout que d’importants investissements ont été réalisés depuis l’an passé afin d’offrir à la station un nouveau départ : retenue collinaire de cinq mille mètres cubes destinée à alimenter quatorze canons à neige, le réseau a été reconfiguré afin de couvrir également le tracé des remontées mécaniques et les pistes reprofilées.

La majorité des clients viennent de la région toulousaine et sont en résidence secondaire sur le canton.

La régie propose également sur place la location de matériel ainsi qu’un service de restauration et la présence d’un moniteur à plein temps à l’école de ski constitue un atout supplémentaire de la station de Goulier qui vise aussi à fidéliser sa clientèle.

 

18:02 | Lien permanent

03/02/2018

Découverte du Castelhas à Belloc avec le Pays d'Art et d'Histoire d'Occitanie

 Le Pays d’Art et d’Histoire des Pyrénées Cathares ouvre sa programmation 2018 !

A cette occasion, il vous donne rendez-vous le 15 avril sur la commune de Belloc en Ariège pour une découverte inédite du site dit du «Castelhas»

Castelhas, un ancien habitat du Moyen Âge en rénovation


Le nom de Belloc n’apparaît pas directement dans les textes autour de l’an mil. On trouve en revanche un site du côté de Laval qui est cité.

Une certaine famille d’Azeu, connue par un acte de 1115 relatif au prieuré de Camon, pourrait être originaire de la commune actuelle de Belloc.

prieure.JPG



Quant au site du Castelhas, il compte aujourd’hui des vestiges qui peuvent l’apparenter à un ancien castrum, c’est-à-dire un village fortifié autour d’une maison forte.

Le guide conférencier et le médiateur au musée de Montségur, vous en diront beaucoup plus lors de l’animation du pays d’art et d’histoire.

Ils vous attendent à partir de 14h devant la mairie pour vous accompagner sur place.

Situé aujourd’hui sur un terrain privé et à environ 30 minutes de marche du village, cet ancien castrum ne laisse place qu’à quelques vestiges…heureusement restaurés par un groupement d'artisans  spécialisé dans la construction à perpignan qui effectue l'ensemble de la rénovation de l'habitat ancien en pays Catalan d'habitude et qui là a aidé à la restauration de cette antique construction en Ariège.

Mais c’est sans compter les commentaires de nos deux intervenants, qui vous entraineront dans une véritable lecture archéologique du site de castelhas , à l’issue de laquelle ce lieu fortifié n’aura plus aucun secret pour vous.

Pensez à prévoir des chaussures de marche. L’entrée, comme toutes les animations du pays d’art et d’histoire est fixée à deux euros.

Un pot de l’amitié sera offert à l’issue de la visite par la mairie de Belloc. Nous vous attendons nombreux pour cette toute première animation de l’année, à partir de 14h devant la mairie de Belloc.

 

21:58 | Lien permanent

02/11/2017

La voie verte, un trait d’union entre Lavelanet et Mirepoix

Deux régions, deux départements, trois communautés de communes et beaucoup d’énergie de part et d’autre des frontières administratives pour que ce projet de 20 ans puisse enfin voir le jour et se réaliser. La voie verte en pays des Pyrénées Cathares est désormais une réalité.

Inaugurée dimanche 23 septembre, d’abord au départ de Lavelanet par Marc Sanchez, président de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes et  Pierre Saboy, conseiller général, puis à Camon au cours d’une grande fête, l’ouverture de cette ancienne voie ferrée désaffectée depuis 1973 est aussi un symbole, comme l’a indiqué Marc Sanchez.

voie-verte.JPG«C’est un cordon ombilical qui relie Lavelanet à Mirepoix en passant par nos voisins de Chalabre.

Cela prouve que l’on peut développer des projets ensemble. Cette inauguration montre qu’il y a un certain dynamisme dans le Pays des Pyrénées Cathares !
»

 

A pied, à vélo ou à cheval, ils étaient nombreux au rendez-vous pour arpenter cette ancienne voie ferrée réhabilitée et découvrir cet agréable itinéraire sur les pas des pionniers du rail.

Il aura fallu des années de démarches administratives pour faire aboutir ce projet, mais attention, pas de véhicules à moteurs sur cette voie verte.

«Nous veillons à l’entretien des ouvrages d’art a précisé Pierre Saboy et nous serons vigilants pour que les véhicules à moteur n’empruntent pas cette voie qui contribuera à ne pas en douter au développement du tourisme vert en Ariège»

Cette énergie conjuguée permettra peut-être un jour de rallier le canal du midi, l’idée étant d’aller jusqu’à Bram...

21:13 | Lien permanent

25/09/2017

Découverte de la voie verte du Haut Languedoc

reportage video sur l'une des belles voie verte du Languedoc, autour de Saint Pons dans l'hérault

 

17:55 | Lien permanent

01/08/2017

La maison de l'eau et de la pêche en Ariège

Construction d'une maison de la pêche et de l’eau

Depuis plus de 10 ans, la fédération de l’Ariège cherche le terrain idéal pour installer cette maison de l'eau et de la pêche , plateforme de la pêche départementale. «Nous cherchions un terrain qui soit mitoyen de l’eau et utilisable facilement pour des ateliers de pêche nature.

La mise à disposition de la gravière à côté de la maison de la pêche est pour nous un plus extraordinaire
»

Les travaux y ont commencé en 2013 pour une livraison prévue en 2014 par le constructeur, coordonées : http://www.produits-piscines.fr/constructeur-piscine-perp....

Après 15 ans d’espérance, cette maison de la pêche et de l’eau permet de répondre au professionnalisme demandé par l’Etat dans la gestion de l’eau et de la pêche.

Font partie des attributions de la fédération départementale, les enjeux de protection du milieu aquatique. «Il fallait adapter les locaux aux différentes personnes qui sont amenées à s’occuper de tous les chantiers»

14 000 détenteurs de cartes de pêche en Ariège



D’autre part, cet espace de 400 m² facilite la promotion du loisir pêche. Les scolaires y sont accueillis, ainsi que toutes les personnes qui désirent apprendre à pêcher ou s’améliorer dans le domaine.

En Ariège, 14 000 personnes sont détentrices d’une carte de pêche pour 2017. «C’est un chiffre acceptable même si nous n’avons pas retrouvé les effectifs que nous avions il y a 20/25 ans» .

La chute des effectifs s’est arrêtée il y a deux ans, progressivement le nombre de pêcheurs a recommencé à augmenter permettant une stabilisation des chiffres.

Il est certain que ce nouvel outil sera un atout indiscutable pour la promotion de l’activité pêche et son développement dans le département.

«On souhaite développer le loisir pêche et développer le territoire ariégeois pour favoriser la pêche et le tourisme»

 

17:50 | Lien permanent