Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2016

Découverte des papillons des tropiques en Ariège

 

A la limite entre l’Ariège et l’Aude un couple à développé un site qui accueille une variété de papaillons des tropiques : «les Papillons d’Amarante»

Sous une serre tropicale, on peut y observer des papillons tropicaux de toutes les couleurs. Et d’autres, plus locaux, qui volètent aussi au moindre rayon de soleil dans le jardin extérieur.

«De la beauté, de la légèreté, du calme... C’est ce que l’on souhaite offrir» explique Cathie, en accueillant plusieurs familles de touristes en cette journée du mois de juillet.

«Nous avons toujours voulu rester à taille humaine, et pouvoir vraiment partager avec les gens» ajoute-t-elle.

Voilà pourquoi ils gèrent à deux leur petit coin de paradis, où Pascal passe beaucoup de temps sous la serre à guider les touristes.

Mais avant de rentrer, quelques consignes et explications s’imposent pour ne pas déranger l’équilibre fragile des papillons (venus d’Afrique, d’Asie, d’Amérique).

Les enfants ont déjà les yeux grands ouverts. Et c’est parti pour le voyage dans la chaleur moite de la forêt tropicale.

Passionné par la nature, Pascal Proust est parti en voyage après ses études. C’est là qu’il a découvert la foret tropicale, «toutes les semaines, nous recevons des chrysalides en provenance des pays d’origine».

Tous les papillons naissent ici. On peut faire de la reproduction si on a le mâle, la femelle, et les plantes nourricières
»

Il poursuit, «on essaye de faire passer des messages pédagogiques. Le papillon est un bel exemple de biodiversité puisqu’il y a quand même 160 000 espèces de papillons au monde et autant de plantes nécessaires à leur survie.

La disparition de la forêt amazonienne est une vraie catastrophe. On pense que d’ici 2050, 50% des espèces de papillons auront disparu
»

Les préjugés qu’il doit le plus souvent défaire ? «On pense souvent que les papillons ne vivent qu’un jour. Ce n’est pas vrai, ils vivent en moyenne 10 à 15 jours»

Autre découverte pour les visiteurs : pourquoi les papillons sont des «lève-tard» et des «couche-tôt»? «Pour pouvoir voler, il leur faut un taux de lumière assez important... plus on va aller vers la fin août, plus ils vont se lever tard»

«Leurs différences de couleur, leur calme , leur beauté», voilà tout ce qu’aime Pascal Proust chez les papillons et qu’il fait partager jusqu’au mois de septembre.

Pour plus d’informations: http://www.papillonsdamarante.com

 

18:01 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.